Pretty Asia Index du Forum

 

 

Pretty Asia
Forum 100% Asian

 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

Ai Yazawa

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Pretty Asia Index du Forum -> Manga -> Auteur/dessinateur/ect
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
hatchigo
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 01 Nov 2009
Messages: 289

MessagePosté le: Dim 22 Nov - 13:29 (2009)    Sujet du message: Ai Yazawa Répondre en citant

Ai Yazawa est née le 7 Mars 1967 dans la prefecture de Hyogo. Son pseudonyme découle du nom du chanteur Eikichi Yazawa dont elle est fervente admiratrice (leader du groupe de J-Rock : Carol).

Très tôt, la jeune Ai est attirée par l’art plastique et surtout le dessin. L’orientation de ses études se fait premièrement sur le stylisme. Plus tard, non sans jamais quitter le monde de la mode, celle-ci entre dans le milieu de la bande dessinée. Ses débuts se font sans trop attendre à l’âge de 17 ans, la jeune mangaka est déjà publiée en tant que professionnelle avec son premier manga : 15 nen me.
Depuis, le succès est toujours au rendez-vous et ne cesse de croître pour Yazawa-sensei.
En 15 ans, la dame possède à son actif plus d’une dizaine de séries, majoritairement publiés dans la collection Ribon Mascot comics Cookie aux éditions Shueisha. Seule la série Paradise Kiss fut pré publiée dans la revue « de mode » Zipper, des éditions Shodensha.

Ai Yazawa travaille d’avantage dans le rayon « shôjo mature » bien que la lecture de ses œuvres s’étende en réalité à un lectorat bien plus large. Le thème majoritaire abordé par la mangaka est la métamorphose de la jeune fille en femme. C’est d’ailleurs pour cela que la plupart de ses travaux sont publiés dans le genre shôjo. La perspicacité de la dame réside dans le fait de créer un univers des plus réels, contemporain, en évitant toujours de tomber dans le niais et
« trop fleur bleue ». Ses personnages sont de caractères, variant du plus candide au plus fort.
En balayant une large palette de personnalités, permet au lecteur de s’identifier à l’un des protagonistes qu’elle met en scène. Tracer les déboires dans la société, les difficultés d’accepter les changements, les peines du quotidien, rien n’échappe au pinceau de la dame, à tel point que l’on pourrait croire que la trame de ces « histoires » pourraient se passer juste à côté de chez soi...
A cela, Yazawa-sensei y ajoute des éléments de son « univers » des éléments qui lui sont chers, des références multiples au plus grand plaisir du lecteur.
La mangaka donne à ses œuvres une dimension multiple : la musique, le dessin, la mode.
Le design de celle-ci est très axé
« fashion » avec des personnages soignés, au style longiligne à la façon des gravures de mode, des vêtements toujours travaillés aux détails près,de nombreux accesoires, la mangaka s’en donne à cœur joie (on sait par ailleurs que c’est une grande amie de l’auteur du manga tout aussi fashion sur les kogaru « Gals !», Mihona Fujii). On ressent largement ses influences de stylisme antérieures, que se soit dans les illustrations noir et blanc que dans les illustrations couleurs où celle-ci privilégie les colorations « textures » informatiques et les pastels très vives.
On peut aussi noter la progression remarquable de son dessin depuis les travaux plus anciens aux plus récents, avec à ses débuts un style graphique assez rond, pour se transformer en un trait plus effilé.

Le monde de la musique est toujours omniprésent, surtout dans l’œuvre NANA, où on peut y découvrir l’intérêt indéniable de celle-ci pour les SEX PISTOLS ( thème repris dans la création des groupes TRAPNEST et BLACK STONES), ainsi que dans Paradise Kiss (Arashi le guitariste).
Des petites références amusantes que le lecteur s’amusera à déceler : la passion de la mangaka pour les épingles de sûreté, pour les chats, pour elle-même (Yazawa Gakuin , l’école d’Arts Yazawa « Yaz‘art » ), une certaine notion de continuité (Gojinko Monogatari dont les protagonistes réapparaissent en partie dans Paradise Kiss, la marque "Happy Berry"), un humour débridé toujours omniprésent, n’hésitant pas à faire intervenir des persos dessinés en SD ou des situations des plus cocasses et une pointe d’excentrisme propre à l’auteur

L’intérêt porté par le lectorat de Ai Yazawa est si grand que la plupart de ces travaux sont adaptés sur le petit et grand écran. Gojinko Monogatari se voit dédié une série TV en 1995 et film de 30 minutes en 1996.
C’est avec NANA et Paradise Kiss que Yazawa-sensei frappe fort.
D’abord en 2005, une compilation rendant hommage à NANA - LOVE for NANA - Only 1 Tribute – regroupant des grands noms de la scène tels que Tommy heavenly6, Do as Infinity, Sex Machinguns, Ai Otsuka, etc...

Puis la révélation 2006, NANA se voit porté sur grand écran en long métrage live, s’offrant les meilleurs du monde de la musique : hyde (L’Arc-en-Ciel) à la bande originale, les chanteuses Mika Nakashima (a.k.a Nana Osaki de BLACK STONES), Yuna Ito (a.k.a Reira de TRAPNEST).

En plus de cela une série TV en 20 épisodes, voit le jour, la même année. Les thèmes d’introduction et de fermeture sont interprétés par Anna Tsuchiya et OLIVIA.

Paradise Kiss se voit signer son opening theme par Tommy february6 et son ending theme par Franz Ferdinand.

En somme toute, Ai Yazawa n’a pas fini de faire parler d’elle, ni au pays du soleil levant ni dans nos contrées, par ses multiples talents de conteuse des temps modernes, cotoyant les paillettes de la grande scène et les aléas quotidiens.

Bibliographie:

15-nenme (1986)
Love Letter (1987)
Kaze ni Nare! (1988)
Escape (1988)
Ballad Made Soba ni Ite (1989, 2 volumes)
Marine Blue no Kaze ni Dakarete (1990-1991, 4 volumes)
Tenshi Nanka Ja Nai (1992-1995, 8 volumes)
Usubeni no Arashi (1992)
Gokinjo Monogatari (1995-1998, 7 volumes)
Kagen no Tsuki (1998-1999, 3 volumes, final Ribon series)
Paradise Kiss (2000-2003, 5 volumes, publié par Shodensha)
Nana (2000-présent, toujours en publication, 15 volumes reliés déjà au Japon)
Princess Ai (2004-2006, 3 volumes) (Note: Ai Yazawa y contribue seulement en tant que character designer)
_________________


Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Dim 22 Nov - 13:29 (2009)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Pretty Asia Index du Forum -> Manga -> Auteur/dessinateur/ect Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  


Index | Panneau d’administration | créer forum gratuit | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2018 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com

Template "Automne" © Créations Nollizua